Vêtements sur un portant

la mode
intuitive:
la démarche

Je vais
vous raconter
une histoire que vous connaissez déjà par coeur.

mode intuitive

la différence, c'est que cette fois-ci,
on va changer la fin.

commençons

styliste personnelle

Il était une fois une jeune femme,
à la personnalité atypique et anti-conformiste.

Cette jeune femme, c'est moi. Au début de cette histoire, j'ai 19 ans et j'ai enfin trouvé ce que j'ai envie de faire dans la vie.

Je veux vivre de ma passion : la mode. Découvrez votre personal shopper digital mais également la mode inclusive

J'adore dessiner, j'ai une imagination débordante et une véritable frénésie pour les vêtements. Les études de stylisme semblent toutes indiquées. J'obtiens mon diplôme 3 ans plus tard, en 2012, mais non sans peine, car j'ai déjà commencé à comprendre en chemin que le reste du monde (de la mode, en particulier) ne voyait pas les choses sous le même angle que moi.

Pour être tout à fait honnête, j'ai presque failli ne pas avoir mon diplôme. Pourquoi ? Parce que je me suis posé beaucoup de questions et que j'ai refusé de me fondre dans le moule. Aussi incroyable que cela puisse paraître, même dans le monde de la création, l'esprit libre n'est pas toujours le bienvenu.

Dans ce monde, il faut être un requin, imposer ses idées, mais surtout vendre du rêve tout en gardant à l'esprit que ce rêve doit rester marketing...

 

mon diplôme en poche, je me lance sur le marché du travail, mais rien ne se passe comme prévu.

Les circonstances en ont voulu autrement : je n'ai pas réussi à trouver un poste dans l'univers de la création de mode. J'atterris donc, un peu contre ma volonté, dans la vente en prêt-à-porter grande taille. Bon gré mal gré, j'y découvre des choses extraordinaires : le service client, le plaisir de faire plaisir, et finalement une expérience bien plus profonde et enrichissante que ce que ce métier semble apporter de prime abord.

La vente en prêt-à-porter, pour peu qu'on fasse l'effort de la proposer autrement, ce n'est pas juste forcer à l'achat, ce n'est pas glorifier la performance, l'indice de vente ou le panier moyen. Cela va bien plus loin que cela, parfois de la satisfaction de voir repartir le client ravi à l'émotion d'avoir écouté quelqu'un parler de sa souffrance, liée à son insatisfaction corporelle et de sa réticence à se vêtir de la manière dont iel aimerait vraiment. Tout ça à cause d'une industrie textile qui nous vend un idéal inaccessible en nous assurant qu'être normal, c'est ça. Je ne souhaite pas participer à cette mascarade plus longtemps, alors suite à mon licenciement économique survenu en février 2020, je décide de prendre ça comme le signe que je dois faire les choses à ma manière.

boutique grande taille
tendance mode femme

Quelques chiffres clés

issus de divers sondages

79%

des sondé.e.s sont mal à l'aise avec l'image de la femme véhiculée par la société.

86%

des sondé.e.s pensent qu'on en demande trop aux femmes sur des critères esthétiques.

77%

des sondé.e.s se sentent opressé.e.s par la dietculture et le culte du corps mince.

95%

souhaiteraient plus de diversité dans la représentation des corps.

69%

des sondé.e.s considèrent qu'iels ne peuvent pas tout se permettre pour s'habiller.

60%

des sondé.e.s ont peur de "se tromper" et d'être mal habillé.e.s.

79%

des sondé.e.s s'habillent de manière à camoufler certains partie de leur corps.

42%

des sondé.e.s estiment que la mode, de toute façon, ce n'est pas pour eux.

69%

des sondé.e.s aimeraient s'émanciper des règles & injonctions sociales liées aux vêtements.

Si cela vous évoque quelque chose, c'est normal !

ce qui n'est pas normal en revanche,
c'est votre souffrance, votre sentiment de ne jamais être assez bien...

Je crois profondément que...

un vêtement ne dit pas de vous qui vous êtes, c'est juste un objet.

un vêtement n'a pas d'incidence sur votre valeur en tant que personne.

vous avez le droit de tout porter, qui que vous soyez.

un vêtement ne se mérite pas en fonction de votre apparence.

vous êtes la seule personne à savoir quels vêtements vous conviennent.

votre façon de vous habiller est toujours la bonne, car c'est le reflet de votre ressenti.

personne n'est en droit de juger vos goûts, ni de dire si vous êtes bien habillé ou non.

porter un vêtement, c'est l'occasion d'avoir toujours sur soi quelque chose qu'on aime.

vous avez tous le droit d'aimer la mode, il n'y a pas ceux qui savent s'habiller et les autres.

...et de ces convictions est née la mode intuitive.

ET ensuite ?

quoi de prévu pour la mettre en place ?

Modèles grande taille

Une communauté

Afin de partager ensemble les mêmes valeurs autour de la mode intuitive

personal shopper en ligne

un programme

Basés sur dix principes concrets & des exercices, afin de vous guider dans votre voyage vers la sérénité vestimentaire

mais aussi...

Un service de personnal

shopping basé uniquement sur vos goûts et vos envies... et c'est tout !